Actualités 2014

6 septembre - Journée portes ouvertes

Cette journée a eu lieu le samedi 6 septembre lors du cours d'automne. De nombreux thèmes ont été présentés : désincarcération, extinction de feux de voiture, utilisation et démonstrations de petits moyens d'extinction sur différentes classes de feu, désenfumage de locaux, mesures immédiates pour sauver des vies avec massage cardiaque et utilisation du défibrillateur, gestion des nouveaux animaux de compagnie ainsi que des jeux et concours. En résumé, de la bonne humeur, un intérêt et des discussions captivantes. Un 100 % de réussite avec une participation de plus de 600 personnes et une météo favorable ! Un apport indéniable grâce aux contacts, à l'amitié, à la prévention exercée et à l'accent mis sur le recrutement.


Revue de presse

Police N° 50 - Portes ouvertes des pompiers valaisans.

logo pdf Télécharger l'article


Galerie d'images

CSI-2Rives0012
CSI-2Rives0013
CSI-2Rives0014
CSI-2Rives0015
CSI-2Rives0016
CSI-2Rives0018
CSI-2Rives0019
CSI-2Rives0020
CSI-2Rives0021
CSI-2Rives0022
CSI-2Rives0023
CSI-2Rives0024
CSI-2Rives0025
CSI-2Rives0026
CSI-2Rives0027
CSI-2Rives0028
CSI-2Rives0029
CSI-2Rives0030
CSI-2Rives0031
CSI-2Rives0032
CSI-2Rives0033
CSI-2Rives0034
CSI-2Rives0035

Crédit photo : Benoît Gaillard

13 novembre - Cours fédéral d'instructeur

Le jeudi 13 novembre 2014, 18h35, le CSI des deux Rives reçoit une alarme jaune pour désincarcération d’un véhicule sous le viaduc à Riddes. Tel était le scénario imaginé par les élèves du cours fédéral d’instructeur à la conduite d’intervention de la Coordination suisse des sapeurs-pompiers. Sous la houlette de Jan Bauke, commandant des sapeurs-pompiers professionnels de la ville de Zurich, une dizaine d’instructeurs fédéraux suisses allemands, en formation à Martigny durant une semaine, ont concocté deux exercices d’intervention pour les sapeurs-pompiers du CSI des 2 Rives. Le premier exercice s’est déroulé à Riddes sous le viaduc où les élèves ont simulé un accident de circulation avec une voiture ayant violemment percuté un pilier de l’ouvrage. Ils n’ont pas lésiné sur les moyens pour rendre cette scène aussi réaliste que possible. Sous le regard très attentif des instructeurs, les hommes du feu ont désincarcéré le véhicule et extrait la victime tout en assurant la sécurité incendie et la régulation du trafic. A peine le matériel rétabli, une deuxième alarme a retenti pour un fort dégagement de fumée au chantier de l’EMS à Leytron. S’en sont suivies de multiples missions de sauvetage et extinction. Une fois le travail finit, les camions rouges remisés, les élèves ont dressé un bilan complet du travail effectué durant la soirée. Bilan extrêmement positif avec quelques trucs et astuces pour encore améliorer leur travail. Cette soirée restera surement longtemps gravée dans la mémoire des sapeurs-pompiers présents mais également dans celle d’Aïda Lips, députée suppléante UDC, qui a suivi les soldats du feu durant cette soirée de formation.